Comment réaliser un déco vintage ?

Réaliser une déco vintage est facile pour les adeptes de la décoration intérieure. Mais pour les novices, il y a du pain sur la planche. La décoration vintage se réinvite dans les intérieurs modernes comme pour démontrer à quel point l’originalité est son atout majeur. Mais comment créer une déco vintage ? Suivez les astuces. 

Déco vintage : misons sur des objets chinés et rétro

Déco rétro ne veut sûrement pas dire démodé ou rustique. Car il est possible de trouver des objets chinés des plus rares et qui embelliront à coup sûr sa maison. Mais ce projet promet d’être passionnant puisqu’on va fouiner dans le grenier pour dégoter des objets longtemps couverts de poussière. Il est temps de réveiller les vieux souvenirs et de se rappeler des objets déco qui ont bercé son enfance. Dans le cas inverse, il va falloir passer commande auprès de :

  • Des chineurs.
  • Des antiquaires.

Les boutiques de brocantes sont nombreuses à proposer des objets rares, des pièces qui ont appartenu aux grandes époques. Il faut opter pour :

  • Des vieux miroirs
  • Des horloges gigantesques.
  • Des meubles d’époques.
  • Des luminaires vintages.
  • Des vieilles affiches publicitaires.
  • Etc.

Mais l’idée est de mixer les éléments de décoration avec modération. Trop de choses risquent de tuer l’âme de son intérieur. On doit alors ajouter des touches par-ci et par là, mais avec modération. Il faut apprendre à mixer plusieurs éléments de déco vintage :

  • Lampe de designer.
  • Fauteuil culte.
  • Enfilade scandinave avec des pieds compas.
  • Canapé contemporain.

Il est conseillé également de multiplier les petits meubles fifties notamment : 

  • Une table basse avec un plateau ovale.
  • Des tabourets à trois pieds.
  • Une liseuse.

Ainsi, il faut avoir de l’œil pour repérer les meilleures pièces vintages qui transformeront sa décoration. D’autres objets vintage ont tous leur place dans sa décoration intérieure : 

  • Platine vinyle.
  • Machine à écrire.
  • Enseigne vintage.
  • Interrupteur en bakélite.
  • Ampoule à filament.
  • Affiche botanique.
  • Carte de France d’école.

Le choix du mobilier peut aussi se révéler capital. On peut alors s’inspirer des mobiliers d’école : 

  • Chaise tubulaire.
  • Enfilade scandinave.
  • Fauteuil en rotin.
  • Bureau d’écolier.
  • Frigo Smog.

Les mobiliers d’occasion pourront en effet sublimer son salon et mettre en avant une décoration vintage. 

Déco vintage : bien équilibrer les couleurs

Il est bien plus simple de décorer un intérieur actuel plutôt qu’un intérieur vintage. En décoration vintage, il faut savoir équilibrer les couleurs. Pour un salon année 50, on mise sur les teintes chaudes : 

  • Jaune moutarde.
  • Vert bouteille.
  • Orange.
  • Bleu canard.
  • Tons de terre.

Il est important de trouver un équilibre entre les différentes couleurs : 

  • Pour les touches : on adopte le jaune moutarde et orange.
  • Pour les murs : il faut peindre un seul pan de mur en vert ou en bleu canard.

Pour l’association de couleurs : 

  • Jaune moutarde et bleu canard.
  • Marron et orange.

On peut aussi intégrer les couleurs pastel sur un tabouret ou une chaise. Enfin, pour adoucir, on peut adopter un camaïeu de couleurs.

Déco vintage : jouer sur l’accumulation des matières

En décoration vintage, on peut jouer sur l’accumulation des matières : 

  • Plaids en laine.
  • Tapis à poils long.
  • Rideaux en velours.

On mixe les matières de façon à créer une véritable harmonie : 

  • Acier et bois.
  • Laine et feutre.
  • Etc.

Concernant les motifs, il faut oser :

  • Les motifs de fleurs
  • Les caractères graphiques.

On doit aussi intégrer d’autres matières comme : 

  • Le formica.
  • Le velours.
  • Le rotin.
  • Le cuir.
  • Le laiton.

Bref, une déco vintage n’est pas difficile à intégrer dans un intérieur moderne. Il faut juste avoir de l’inspiration et une grande créativité pour que l’harmonie y soit. Même si cela implique l’adoption des tons plus chauds, on évitera cependant de trop charger sa décoration. On mise sur la simplicité et sur l’originalité. 

Source image à la une : pexels